SOLIDARITE



Centre Communal d’Action Sociale

Mairie 
56 rue du Château des Princes
03.83.63.60.22
gondreville-ccas@orange.fr

 

Vous avez besoin d’une aide  (administrative, financière, budgétaire), d’une information dans le domaine de la Santé et de la Vie quotidienne :

Une permanence est assurée tous les jeudis de 14 heures à 18 heures en Mairie de Gondreville.

Mme Nelly HERMANN, vice-présidente du CCAS, reçoit à sa permanence le jeudi de 16h30 à 17h30 et sur rendez-vous .

Permanence de M. WOLF.



Un Peu d’histoire :


C’est suite à la révolution et sous l’influence des philosophes du 18° siècle que le 27 novembre 1796 ont vu le jour les Bureaux de Bienfaisance (un par commune ).

Puis, sous la III° République, le 15 juillet 1893, l’aide médicale gratuite est dispensée par les Bureaux d’Assistance qui viennent compléter les Bureaux de Bienfaisance.

Le 29 novembre 1953, la IV° République réforme l’Assistance en général et crée les Bureaux d’Aide Sociale qui regroupent l’action des bureaux de bienfaisance et d’assistance.

Enfin, après la décentralisation, le 6 janvier 1986 voit la réorganisation des bureaux d’aide sociale et la création des C.C.A.S. ou Centres Communaux d’Action Sociale.


Le C.C.A.S. de nos jours :

Le C.C.A.S. est un établissement public communal géré par un conseil d’administration. Le Maire en est le président, l’adjointe aux affaires sociales la vice-présidente.

Ce conseil est constitué de 5 membres élus au sein du Conseil Municipal et de 5 autres personnes nommées par le Maire, représentantes du monde associatif ou caritatif ou volontaires issues des différents quartiers de la commune.

Il se réunit au moins 4 fois par an et ponctuellement lorsque l’obligation se présente.

Il siège dans les locaux de la mairie.


Le fonctionnement du C.C.A.S :

Le C.C.A.S. est chargé de mettre en place la politique sociale de la ville.

Son financement : le C.C.A.S. a un budget autonome qui est subventionné par la commune, abondé par des versements volontaires (quêtes mariages, dons …) et le reversement du coût des concessions de cimetière.

Ses fonctions :

  • l’Aide sociale légale : commune à tous les C.C.A.S.
  • l’Aide sociale facultative : spécifique à chaque C.C.A.S.