Le pont de la Moselle est en mauvais état

publié le 15 sept. 2022, 08:06 par MAIRIE DE GONDREVILLE
    En France, aujourd’hui 25 000 ponts sont évalués comme étant en mauvais état structurel et posent des problèmes de sécurité et de disponibilité pour les usagers. Un rapport sénatorial rendu public en juin dernier réclame « un plan Marshall » pour éviter un drame, comme l’Italie a pu le vivre avec l’effondrement du pont de Gênes en 2018. Suivant le mode de construction et l’entretien réalisé la durée de vie d’un ouvrage avant des travaux importants est évaluée entre 50 et 100 ans.

    A Gondreville, le pont du cours du moulin a été restauré, la passerelle du même cours, remplacée. 

    En 2007 et 2011 des études de diagnostics ont été menées sur le pont de la Moselle sauvage ; Récemment une inspection détaillée a été menée sur tous les ouvrages d’art de la commune : Pont sur la Moselle canalisée, Pont sur l’autoroute, une étude plus fine à l’aide d’une nacelle, du pont permettant le franchissement de la Moselle sur la voie communale menant vers Toul et Villey Saint Etienne, qui a été construit en 1957, a démontré plusieurs désordres structurels importants. Le pont est en mauvais état. L’état des poutres précontraintes du pont menace la capacité portante de l’ouvrage. 

    Aussi, malgré le fait qu’une limitation de tonnage aux véhicules de plus de 3 tonnes 500 existe depuis plusieurs années avec quelques exceptions comme les engins agricoles ou les véhicules de secours, un nouvel arrêté interdit désormais le passage à TOUS les véhicules de plus de 3 tonnes 500. A ce jour, des panneaux explicatifs sont installés et un dispositif sera mis en place prochainement pour empêcher physiquement la circulation sur le pont de tous les véhicules lourds.
Ces dispositions sont prises pour éviter l’apparition de désordres plus importants. Cette fin d’année et l’année suivante seront consacrées aux études et aux recherches de subventions pour envisager une réfection de l’ouvrage dans un avenir relativement proche.


INTERDICTION FORMELLE A TOUS LES VEHICULES DE PLUS DE 3T500

Une inspection détaillée de l’ouvrage a démontré plusieurs désordres structurels importants nécessitant des travaux spécialisés pour assurer sa pérennité.

Les poutres de précontrainte du pont menacent sa capacité portante.

La commune engage une étude de réparation générale de l’ouvrage, plusieurs années seront nécessaires.

Comments