Peste porcine africaine - Abrogation des mesures - Arrêté ministériel du 18 janvier 2019

publié le 4 oct. 2018 à 05:23 par MAIRIE DE GONDREVILLE   [ mis à jour : 31 janv. 2019 à 08:22 ]
Pour information, les ministres ont pris un nouvel arrêté du 18 janvier 2019 de lutte contre la peste porcine africaine. Cet arrêté comprend essentiellement des mesures visant à faire évoluer les pratiques de chasse pour réduire les populations de sanglier. 

La présence de la peste porcine africaine (PPA) a été établie en Belgique sur plusieurs cadavres de sangliers sauvages dans une zone forestière proche d'Etalle située à une dizaine de kilomètres de la France. 

La peste africaine est une maladie strictement animale qui ne touche que les suidés (porcs et sangliers) chez lesquels elle entraîne de fortes mortalités. Elle ne présente aucun danger pour l'homme mais elle constitue une menace majeure pour les élevages de porcs français. Il n'existe aucun vaccin, ni traitement contre cette affection. 

En zone d'observation renforcée, un arrêté préfectoral vient compléter les mesures énoncées qui impose aux détenteurs de tenir leurs chiens en laisse. 

La commune de Gondreville n'est donc pas concernée par ces mesures. 

Néanmoins, en cas de découverte de cadavres de sangliers, il est indispensable d'évaluer si la cause de la mortalité est la peste porcine africaine. A cette fin, un numéro vert unique (0800 73 08 40) pour le Grand Est a été mis en place afin d'orienter les appels en fonction du département concerné. 

Que faire en cas de découverte d'un cadavre de sanglier ?
  • ne touchez pas le cadavre
  • repérez l'endroit, prenez une photo
  • nettoyez et désinfectez vos chaussures et vos vêtements, lavez votre chien
  • évitez tout contact avec des porcs ou des sangliers d'élevage pendant 48 h
  • Pour le Grand Est, contactez le numéro vert : 0800 73 08 40
Pour tout renseignement complémentaire, cliquez ici. 
Ċ
MAIRIE DE GONDREVILLE,
31 janv. 2019 à 08:16
Comments