17°
Aujourd'hui
picto-temps
Accessibilité
a A
Rechercher sur le site
  • Village et pont
    Images : Les Emotionneurs - Drone des Vosges
  • Gondreville
    Image : Les Emotionneurs - Drone des Vosges

Histoire

Gondreville, village médiéval lorrain, dont les origines historiques remontent à l'époque gallo-romaine, est situé en Pays Toulois sur la rive droite de la Moselle entre Toul et Liverdun, à dix-sept kilomètres à l'ouest de Nancy. 
Jadis résidence des premiers rois francs, il devint au XIIème siècle une place forte des ducs de Lorraine qui l'ont conservée jusqu'en 1766, date du rattachement du duché à la France.

En parcourant le centre du village, le visiteur découvre les souvenirs d'un passé historique qui, au cours du temps, s'est imprimé dans l'architecture des habitations et dans le mode de vie des habitants. Ses rues et ruelles étroites, sa Porte d'En-Haut, les vestiges de ses remparts, son ancien palais de justice, quelques vieilles maisons, lui ont conservé un certain charme d'authenticité. Les rives de la Moselle et les étangs attirent de nombreux pêcheurs et promeneurs.

Habité dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, Gondreville doit son origine à Gondulf, Maire du Palais d'Austrasie de 600 à 612, qui possédait une métairie sur le site appelée alors «Villa regia de Gondulfi ». Le nom évolua en « Contravilla» puis « Contreville » et enfin Gondreville.
Les rois mérovingiens y établirent un palais. Charlemagne vint souvent chasser dans la forêt proche. Durant la fin du IXème siècle, plusieurs princes régnants séjournèrent en ce lieu. Puis les invasions des Normands et des Hongrois amenèrent la ruine du palais, abandonné pendant deux siècles.
En 1154, le Duc de Lorraine Mathieu 1er y construit un château fort et enferme le bourg dans ses remparts dont il reste encore quelques vestiges.

En 1477, la garnison de Gondreville prend part à la lutte contre Charles-le-Téméraire, Duc de Bourgogne, vaincu à proximité de Nancy par René II.
La résidence ducale fut habitée régulièrement, par les duchesses jusqu'en 1715, date à laquelle le Duc Léopold céda le château à son cousin Emmanuel de Lorraine, prince d'Elbeuf, qui construisit un édifice de plusieurs habitations.
L'église Notre-Dame de l'Assomption, édifiée en 1775 sur l'emplacement d'une ancienne chapelle du château, comprend des vitraux d'époque dans le choeur et de facture moderne dans la nef.
Au XVIIème siècle, une certaine prospérité était établie, mais comme dans toute la Lorraine, l'horrible Guerre de trente Ans, les épidémies et une atroce famine ravagèrent le pays. Une centaine de familles seulement peuplaient encore le village vers 1680. Ensuite, il fallut plus de cent vingt ans pour qu'elle retrouve sa population de l'époque.

Gondreville fut, jusqu'en 1751, le chef-lieu d'une prévôté qui dépendait du baillage de Nancy et dont la juridiction s'étendait sur trente communes. L'ancien palais de justice situé rue du Château, possédait en face, une grosse demeure appelée maintenant « Maison des Dîmes», construite à la fin XVIème siècle qui était en fait, la recette de la prévôté, abritant la résidence du receveur et les greniers.
Les deux guerres mondiales de 1914 et de 1939 ont fait de nombreuses victimes parmi la population jeune du village, ainsi qu'en témoignent les listes de noms gravés dans la pierre du monument aux morts.

 Chêne centenaire
Informations pratiquesBlason GONDREVILLE
Adresse
Mairie de GONDREVILLE56 rue du Château des Princes - BP 554840 GONDREVILLE
Téléphone
+33 3 83 63 60 22
Horaires d'ouverture
Lundi 8h30 à 12h00 et 14h00 à 18h00.
Mardi matin fermé - 14h00 à 18h00
Mercredi 8h30 à 12h00 et 14h00 à 18h00
Jeudi 8h30 à 12h00 et 14h00 à 18h00
Vendredi 8h30 à 12h00 et 14h00 à 17h00


Horaires d'été (du 1er juillet au 31 août) : du lundi au vendredi de 10H00 à 12H00 et 14H00 à 17H00. Mardi matin fermé.
 
Retour haut